Actualités

Epidemium est un programme de recherche scientifique pour la compréhension du cancer : Big Data, open-source, collaboratif. Il a été créé en partenariat par le laboratoire « Communautaire et ouvert » La Paillasse et le laboratoire pharmaceutique Roche.

Maître David SIMHON est membre du comité d’éthique indépendant du projet. Il a participé, en cette qualité, au jury d’attribution des prix du programme. Il a également collaboré au Livre Blanc, avec un article sur la relation entre l’éthique et le droit dans le cadre de l’utilisation des données de santé (dans et hors du programme Epidemium).

Le Livre Blanc est accessible ici.

L’article de David SIMHON « La Charte Epidemium : quand l’éthique a vocation à parfaire le droit » là. 

NB : David SIMHON rempile pour la saison 2 !

Galien Affaire – Avocats vous informe qu’il a participé, au cours de l’année 2016, à la Bio International Convention de San Francisco et au BioFit de Lille, hauts lieux de rencontres des acteurs de l’innovation dans les sciences du vivant.

Le cabinet renforce ainsi sa présence auprès de nombreux organismes académiques et sociétés de biotechnologies. Il les assiste notamment dans la négociation comme la conclusion d’accords de collaboration et de transfert de technologies (Pierre Masson) ou sur les problématiques réglementaires (David Simhon).

Galien affaires a été désigné parmi les meilleurs cabinets d’avocats dans le secteur Santé et Sciences de la vie par le guide international LEGAL 500 !

Pus d'informations ici (français) ou (anglais).

Sujet d’actualité s’il en est :
David Simhon est intervenu sur le thème « Organisation de la recherche biomédicale et responsabilité pénale » ; dans le cadre d’un enseignement annuel qu’il assure pour le DU Criminalité pharmaceutique (Institut de criminologie et droit pénal de Paris)

David Simhon a été interrogé par le magazine de presse professionnel « L'infirmière Magazine », à propos des conséquences juridique, pour les infirmiers salariés, des infections associées aux soins (hypothèses de responsabilité civile, pénale et déontologique).

L'article est publié dans le numéro 360 de mai 2015, page 66.